© CITY Linked

L’ambition du ZAN, ou Zéro Artificialisation Nette, semble légitime dans un contexte où l’actualité nous rappelle sans cesse que nous devons trouver les moyens de réduire les impacts de nos modes de vie sur nos écosystèmes et nous alerte sur les catastrophes liées au réchauffement
climatique à courte échéance. Même en urbanisme, la discipline du temps long, l’urgence a désormais son concept qui accapare discours et actions.
Mais les moyens de mesure comme les définitions réglementaires restent encore trop abstraits.
Comment aujourd’hui répondre à l’exigence du ZAN qui se définit par une logique quantitative – artificialiser moins – quels sont les outils qualitatifs pour dépasser ces paradoxes et comment financer le ZAN ? Il revient au législateur, aux pouvoirs publics, mais aussi aux
opérateurs d’imaginer des solutions permettant de construire mieux. Répondre aux besoins d’espace sans grever le vivant, tel est le nouvel enjeu des acteurs de la ville.
C’est un nouveau paradigme sensible, qui se dessine, mais à quel prix, à quelle échelle et avec quels outils ?
Avec Voyage en ziZANie, rapide déambulation dans les décrets d’application, mais aussi présentation des destinations tendances du ZAN à toutes les échelles.

FICHE DÉTAILLÉE

  • Auteurs: CITY Linked
  • ISBN: 978-2-9566255-9-9
  • Date de publication: Novembre 2022
  • Prix: 29€ ttc  – 208p.

VoyageOuvrage réalisé avec le soutien de: AREP, BROWNFIELDS, CITALLIOS, E.P.F Île de France, ICADE, SCOP & SENS, SEGAT, SPL LYON, UPFACTOR.

L’ouvrage est disponible en vente en ligne sur notre site.

sur le même sujet

CITY Linked lance son premier comité éditorial !

Pourquoi ? En tant que conseil en stratégies urbaines, nous avons souhaité prendre un temps de recul sur nos pratiques et les tendances à l’œuvre dans l’aménagement des territoires. Depuis 2018, nous identifions des thématiques qui semblent faire sens au regard de l’actualité des enjeux de l’urbain et nous les traitons par la réalisation d’ouvrages élaborés…

Lire la suite

Travailler, produire autrement

Le monde du bureau a longtemps été associé à une image plutôt rigide, dont les clichés sont durablement inscrits dans l’inconscient collectif : rationalité, ordre et hiérarchie, uniformité des espaces… Ces externalités négatives ont d’abord été considérées comme justifiées pour assurer une productivité optimale des salariés, bien souvent au détriment du bien-être au travail et de…

Lire la suite