© CITY Linked

Mixité, accessibilité, inclusion, vivre ensemble… Ces dernières années de nombreux concepts et slogans sont apparus en tête d’affiche des projets urbains. Pour autant, force est de constater que ces accroches restent souvent des vœux pieux, notamment au moment de concevoir un nouveau quartier ou bien de le réhabiliter. Cette attention aux différents publics s’efface au bénéfice notamment des labels environnementaux, des contraintes budgétaires, réglementaires… L’intention est là mais cela se traduit encore trop timidement dans la production de la ville.

Et pourtant les inégalités d’accès à la ville sont bien présentes. Au cours du 20ème siècle, le développement des villes s’est fait au profit de la voiture et les espaces publics sont devenus, trop souvent, des lieux de danger. Et c’est ainsi que la rue a été abandonnée par les enfants au profit d’un report dans des espaces institutionnalisés. Sur la question du handicap, elle est souvent abordée sous le seul aspect réglementaire et ne traite pas toutes leurs spécificités. 80% des handicaps sont invisibles (déficiences auditives, visuelles, handicap mental…). Pour nos séniors, ils souhaitent continuer à être utiles. 26% de la population française sera âgée d’au moins 65 ans en 2040. Alors comment mieux faire pour bien vieillir en ville ? Enfin la place de la femme dans l’espace public est un sujet largement débattu aujourd’hui et pourtant encore assez peu pris en compte dans les démarches de projet.

Même si l’aménagement de nos villes n’est pas l’unique cause de cet accès inégal, il y a tout de même largement contribué. En effet, ces cinquante dernières années, l’urbanisme du tout voiture a pris le dessus au détriment de l’usage.  On a aménagé sans ancrage local. On a conçu la ville pour des habitants et pas avec eux. Cela a généré des espaces de passage, sans vie, parfois laissés à l’abandon et souvent excluants pour nos publics.

La légitimité de tous pour avoir un accès égal à la ville est un vrai défi à relever pour les décideurs et acteurs de la ville.

Les travaux de chercheurs sont nombreux, les initiatives multiples mais cette approche reste encore très marginale dans la conception des projets urbains et immobiliers.

C’est pour cette raison que nous avons souhaité, à travers notre observatoire urbain, nous saisir pleinement de ce défi en prenant un temps de recul et d’analyses pour mieux comprendre comment ces publics sont intégrés – ou pas – à la ville.

Nous nous attelons depuis quelques mois à la production d’un livre blanc en faveur d’une ville pour tous avec trois objectifs :

  • Apporter de la pédagogie pour mieux comprendre l’inégalité d’accès de ces publics à la ville
  • Identifier et présenter un large panel d’initiatives françaises et européennes sur cette prise en compte
  • Atterrir sur des préconisations méthodologiques et opérationnelles

Interviews, cas d’études, benchmarks viendront agrémenter cet ouvrage à paraître en octobre. Et d’ici là rdv au Forum des Projets Urbains , organisé par Innovapresse  le 21 juin prochain à 17h pour vous faire part de nos premiers enseignements.

>>> et d’ici là pour prolonger la réflexion, retrouver mon intervention en tant que Grand Témoin de la conférence organisée par le Monde et la ville de Rennes

***

sur le même sujet

Interview avec Lemérou Architecture

#logement   #QTM  

Stéphane Rouault, architecte-co fondateur de l’agence Lemérou Architecture, nous avait présenté le principe de « l’entre-pièces », dans le cadre de notre ouvrage Question à Toits Multiples (focus disponible page 155). « L’entre-pièces » est un petit espace situé entre deux pièces, cuisine et salle de bain ou bien chambre et salle de bain ou encore chambre et cuisine……

Lire la suite

Du LIEN, pour créer la ville autrement

Chez CITY Linked, nous sommes convaincus qu’il faut créer la ville autrement. Pour cela nous portons l’idée d’une ville collective, c’est-à-dire écologique (forcément), bienveillante (pour toutes et tous) et partagé (le monde de demain). Ce sont nos convictions. Pour les intégrer dans toutes nos réflexions, nous avons développé notre méthode : le LIEN.  Le L…

Lire la suite