© CITY Linked

 

 

EN MAI, CHACUN FAIT CE QUI LUI PLAÎT

Détour by CITY Linked part à la rencontre des acteurs qui font la ville pour parler sobriété,

 

Aujourd’hui, nous remercions Silvia Casi, architecte-urbaniste et directrice du développement chez Atelier Roland Castro pour son intervention sur la sobriété de la ville.

« La sobriété, on ne peut pas s’arrêter à la sobriété énergétique, qui est peut-être aujourd’hui le premier réflexe qu’on a.

La sobriété, c’est faire avec l’existant, le valoriser, l’embellir… C’est plutôt le fait d’être conscient qu’on a la chance d’avoir de l’existant.

On ne travaille jamais sur quelque chose de vide, il faut partir de tout ce qui est possible d’optimiser, et le mélanger avec la ville existante – dans ville, j’entends les lieux, la nature, le bâti…

Un chantier emblématique ? La Tour de Vigneux-sur-Seine, imaginée par l’architecte Lopez. Il y a eu 6 tours démolies mais une tour, vouée à la démolition, a été cédée à un opérateur privé par 3F à l’euro symbolique (c’était la volonté du maire de conserver ce symbole, là encore pour faire avec l’existant car c’était identitaire pour le quartier)

La sobriété se retrouve dans l’idée de ne pas avoir démoli cette tour avec des typologies de logements exceptionnelles et des caractéristiques qu’on ne retrouve pas toujours actuellement. Il manquait une seule chose : des balcons, que nous avons rajoutés. Aujourd’hui il ne viendrait plus à l’idée de démolir cela, mais à l’époque, en 2013, ce n’était pas encore dans l’esprit des gens.

La sobriété, ce n’est pas reconstruire avec des labels ++, mais bien de partir de l’existant : sur Vigneux, nous avons évité des tonnes de gravats ! »

Silvia Casi

sur le même sujet

Les freins à la construction

#logement  

L’objectif en Ile-de-France est la construction de 70 000 logements/an. A supposer qu’il n’ait jamais été atteint, on constate unanimement une chute importante ces dernières années. Ce constat est-il alarmant, inéluctable ? Vous avez un avis sur la question ? Alors répondez à notre Grande Enquête de l’été « Logement : du Grand Paris à l’Ile-de-France, comment réconcilier les acteurs pour…

Lire la suite

Le modèle APUI : une logique d’essaimage

#amenagement   #inventaire   #nouveaux-modes-de-faire   #veilleAPUI  

Depuis la sortie de notre ouvrage L’Inventaire des Réinventer en décembre dernier, les lauréats de « Réinventer Paris 2 » ont été dévoilés, ainsi que ceux de « Dessine-moi Toulouse » et du site de Bobigny de « Reinventing Cities ». De nouveaux appels à projets ont été lancés par Bordeaux[1], Le Havre[2], Tours[3]. Avec l’APUI[4]« Réinventer Paris 1 », la Ville de…

Lire la suite