« Dans une période de profonds bouleversements, climatique, de nos modes de vie, de nos manières d’habiter, de travailler, la ville devient un espace qui synthétise un nombre croissant de difficultés tant les mutations sont longues, les changements de paradigme laborieux.

Souvent décriée comme un lieu d’inconfort dans ce faisceau de contraintes, irrespirable pour certains, trop chaud pour d’autres, sans joie à certains égard – la mobilité, la qualité des logements, la vie d’entreprise étant mise au deuxième rang des conditions du bien-être – la question d’une ville sobre et créative s’impose à nous comme une invitation à un renouveau urbain, qualitatif, enchanté d’une certaine manière, vivable surtout.

Ce sont les parents pauvres de la production urbaine que nous avons souhaité remettre au centre de notre idée d’une production de la ville, enjouée, engagée, considérés comme des éléments cosmétiques et non comme des invariants de l’urbanisme.

D’un côté le multi-usage qui nous semble être un fabuleux vecteur d’une ville respectueuse d’une nécessaire trajectoire environnementale, et de l’autre une ville construite sur le postulat que la dimension culturelle doit irriguer dès le départ la fabrication urbaine pour enchanter la ville, la rendre attrayante, vivante et enthousiaste.

C’est cette invitation que nous voulions vous soumettre au cours de cette matinée, avec deux thématiques intrinsèquement liées pour faire de nos villes des lieux de vie heureux, durable et désirable. »

       

       

sur le même sujet

Question à Toits Multiples

#logement   #QTM  

Question à Toits Multiples a vocation à expliquer comment se fabrique l’habitat en France, en abordant chacune de ses facettes, aussi bien technique, politique, qu’économique ou sociale… Qui décide et pourquoi ? Comment le logement est-il considéré ? Qui l’imagine, le conçoit, le construit ? Qui le finance, avec quels outils et comment s’articulent les politiques…

Lire la suite