En 2014 était lancé Réinventer Paris. Cet appel à projets urbains innovants (APUI) allait non seulement se reproduire, mais aussi en inspirer beaucoup d’autres après lui.

Alors même que ce dispositif de consultations a essaimé sur l’ensemble du territoire, un certain effet d’usure est constaté chez les répondants.

L’ouvrage « Paroles à l’APUI » réalisé en partenariat avec le Plan Urbanisme Construction Architecture (PUCA) ainsi que la Fédération des Promoteurs Immobiliers d’Ile de France (FPI Ile de France) et avec la participation de l’Ecole Urbaine de Sciences Po Paris vous propose sept ans après cet évènement initial d’en tirer le bilan.

Les innovations portant sur les usages se sont assez logiquement adaptées au contexte. C’est ainsi que dans les centres urbains, des logiques de partage ou de services collectifs ont prévalu, alors qu’en milieu rural, les réflexions ont plutôt porté sur la mutualisation et l’évolution des façons d’habiter.

De la même manière, les innovations environnementales ont pu être guidées par l’échelle des projets : plusieurs sites de grande taille ont reçu des projets de mutualisation d’équipements énergétiques.

Ces innovations sont-elles toujours innovantes et pertinentes ?

Concernant les innovations environnementales proposées depuis 7 ans, elles apparaissent moins ambitieuses aujourd’hui, compte tenu de l’évolution de la réglementation avec la mise en application de la RE 2020. Sur le plan des usages, mixité et espaces partagés deviennent des invariants de la programmation urbaine.

En effet, l’essaimage des « co » (coworking, coliving, logements intergenérationnels), des espaces extérieurs, des espaces partagés, de l’agriculture urbaine, traduit, plus qu’un copier-coller, une tendance actuelle et une réponse aux nouvelles attentes post confinement.

Néanmoins, on peut se poser la question de la pertinence de certains espaces partagés qui se multiplient dans les projets de logements, et qui posent des questions de gestion, de charges, de pérennité et de réels besoins pour les habitants.

***

Retrouvez de nombreux témoignages d’acteurs d’APUI et leurs enseignements dans notre ouvrage « Paroles à l’APUI » à paraitre prochainement, réalisé en partenariat avec le Plan Urbanisme Construction Architecture (PUCA), la Fédération des Promoteurs Immobiliers d’Ile-de-France, et avec la participation de l’Ecole Urbaine de Science Po Paris.

sur le même sujet

Quel Grand Paris après les départementales ?

#collectivites   #dynamiques-territoriales  

Le 16 avril dernier, le centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF) invitait Stéphane Troussel (Président du Conseil Départemental 93) et Pierre Mansat (Président de l’Atelier International du Grand Paris) à livrer leur vision du Grand Paris au lendemain des élections départementales. Le redécoupage des cantons et le nouveau système d’étiquetage politique des candidats…

Lire la suite